L'actu à la une...

Portrait#3: Inès, Twittos depuis Bruxelles

July 19, 2016

 

La beauté de l’engagement citoyen réside dans le temps qu’on peut accorder, aussi minime soit-il, mais aussi dans la longévité. C’est l’objet de notre portrait sur la jeune et pétillante Inès, qui a contribué elle aussi, ponctuellement, à faire grandir Astérya !

 

Après ses études en sciences politiques et relations internationales, à 26 ans, notre jeune Inès tente sa chance à Bruxelles où sa passion pour les questions d’environnement et de solidarité a été comblée. 

 

On dit souvent que le voyage est formateur et bien ce n’est pas faux du tout car c’est après son retour d’étude à l’étranger, à la fin de son cursus, qu’elle a commencé à s’engager notamment auprès des minorités en créant avec des amis étudiants l’asso « Minori'Terre » à la suite du constat alarmant sur les persécutions et discriminations auxquelles faisaient face de nombreuses minorités dans le monde !

 

Après cela elle s’engage pendant 3 ans en tant que secrétaire dans une association de photographie « Déclic ». C’est le parcours universitaire en commun avec la fondatrice d’Astérya ainsi que son amitié avec elle fera qu’elle commencera à coécrire avec nous l’une des pages d’Astérya (tin tin !)

 

Elle travaillera donc sur l’élaboration de la stratégie de communication de notre association, ainsi que sur le développement des pôles. Un engagement de quelques minutes par-ci, par-là, où la seule complexité est de faire tenir ses phrases en 140 caractères mais qui nous aide beaucoup au quotidien pour faire connaître nos actions ! 

 

 

Après six mois, en mai 2015, pour des raisons professionnelles, notre jeune engagée nous quitte pour s’installer chez nos voisins belges, mais continue, à distance, à nous prêter main forte sur la com’ !

Et surtout, elle continue à s’engager sur place : les droits de l’homme, les droits civiques et économiques, le droit de chacun à être respecté peu importe ses différences est une cause qui lui est très chère. Et puis, comme elle le dit " n’ayant pas beaucoup d’expériences, mes engagements, je peux les valoriser dans mon parcours professionnel, et aussi rencontrer de nouvelles personnes grâce à ça" ! 

 

Comme on dit, loin des yeux près du cœur, elle espère en tout cas qu’Astérya grandira ! L’idéal qu’elle nous souhaite : qu’« Astérya [ait] son propre financement » << n’hésitez pas à adhérer à l'association, c’est par ici,

mais aussi qu’elle soit  bien connue à Paris et « que les gens fasse appellent à nous » .

Et même pourquoi pas « faire des partenariats avec des associations

à l’étranger pour redynamiser l’engagement citoyen », car après tout nous sommes tous des citoyens du monde !

 

 

Please reload

Portrait d'engagé·e·s #11 : " C'est en faisant le bien, qu'on récolte le bien"

November 6, 2019

1/10
Please reload

Les événements
Suivez nos actus !
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon