PORTRAITS D’ENGAGÉ·ES

Valoriser les engagements,

Mettre en lumière la diversité des formes, des thématiques et des personnes qui s'engagent,

Donner envie d'agir et transmettre des clés pour passer à l'action,

 

Découvrez sur cette page des témoignages photos et vidéos de personnes accompagnées par Astérya qui se sont engagées, ou d'autres portraits inspirants !

LES PORTRAITS D’ENGAGÉ·ES

PHOTOS

Pascale, Gabriel et Bernard complet.png

Suite à un appel lancé sur une liste de parents d’élèves, on s’est dit que c’était dommage d’avoir une chambre de disponible et puis d’avoir des jeunes isolé·s sans solution pour dormir. Aujourd’hui ça fait 4 ou 5 ans qu’on est hébergeurs pour Paris d’Exil. 

L’association favorise les séjours de deux ou trois semaines pour qu’il n’y ait pas un attachement trop fort, l’idée par la suite c’est qu’ils·elles soient pris en charge par l’ASE. Cela dit, il y a des familles qui ont adopté ou hébergé un·e jeune très longtemps. 

Au-delà de l’hébergement, on peut aussi les aider à comprendre les codes du pays. On a demandé plusieurs fois à nos enfants s’ils étaient d’accord. Forcément on parle avec les jeunes de leur parcours, de leur histoire, ça peut être un peu dur des fois. Paris d’Exil propose une écoute avec des psychologues bénévoles à destination des jeunes et des hébergeur·ses afin d’échanger sur leurs difficultés.

Si certaines personnes veulent accueillir mais n’ont pas d’argent pour les transports ou pour les courses, l’association peut aider financièrement. 

Plus tard, lorsque ces jeunes s’intégreront dans la société, ils·elles se souviendront que des gens les ont aidé·es, ils·elles auront vu des visages accueillants de la France. 

C’est sûr qu'on pourrait faire beaucoup plus mais en attendant il vaut mieux faire un peu que pas du tout.

Ronald complet.png

Je me suis engagé en 2017 au Moulin à Café, au début, j’y allais une fois par semaine. Depuis que je suis à la retraite je suis membre du Conseil d’Administration. J’ai vraiment le sens du partage et j’adore transmettre donc j’accorde beaucoup d’importance à intégrer au mieux les bénévoles. Les bénévoles ont une grande place au Moulin à Café et peuvent s’investir de différentes façons : le matin dans la préparation des repas, pendant les deux services de la journée, l’après-midi en servant les boissons. Ils·elles participent également à la programmation du Café en proposant des ateliers ou des conférences qui nous proposons à prix libre.

Nous accueillons tout le monde, nos bénévoles ont tous les âges et plusieurs nationalités sont représentées.

Le Moulin à Café c’est un peu comme à la maison, les usager·ères viennent prendre leurs couverts et viennent chercher leurs plats quand ils sont prêts. Avec le Covid le fonctionnement a un peu changé, le service se fait à table mais l’objectif est que tou·tes les usager·ères passent un bon moment. Toutes les activités de Café sont en accès libre, il suffit d’adhérer. Le Moulin à Café est un vrai lieu de quartier, les usager·ères sont majoritairement des habitant·es qui vivent à côté.

2021

  • Maya, impliquée au sein de Soie Rouge pour lutter contre la précarité menstruelle 

  • Julie, bergère urbaine avec Clinamen 

  • Clara, engagée au sein des Rosies pour faire rimer joie et danse avec revendications politiques en manifestation 

  • Lola, impliquée dans les collages contre les féminicides 

  • Bastien, Street Medic pendant les manifs 

  • Thierno, appelle toutes les semaines une personne âgée pour prendre de ses nouvelles (Les amis du Carrefour des Solidarités)

  • Lucie, bénévole pour Nightline Paris, une association d’écoute anonyme par et pour les étudiant·es.

  • Marguerite, impliquée dans une permanence juridique pour les personnes en situation irrégulière avec la Cimade

2020

  • Céline, co-fondatrice d’une AMAP

  • Jean-Pierre, bénévole à la Cloche pour créer du lien et aider les personnes sans domicile fixe

  • Juliette, engagée de différentes manières pendant le confinement

  • Marie, bénévole dans l’’Accorderie Paris 18”

  • Emma, milite contre les réformes en cours au sein de l’Université

  • Brigitte, engagée dans une association de domiciliation pour les personnes sans domicile fixe

  • Julia, impliquée dans le club écologie de son lycée et du soutien scolaire avec l’association Socrate

  • Ousmane, engagé à la Réserve des Arts pour trier et ranger les arrivages de tissus, fils et rubans

  • Claude, a contribué à la première édition du Guide pour Agir chez Astérya

  • Alice, investie chez Amnesty International pour la défense des droits humains

  • Ayaan, distribue des petits déjeuneurs aux personnes migrantes avec les P'tits Dej's Solidaires. 

  • Cyrille, accompagne les personnes en situation d'exil pour des traductions ou de l'aide administrative au Secours Catholique de Colombe

LES PORTRAITS D’ENGAGÉ·ES

VIDÉOS

NOTRE EXPOSITION PHOTOS

“ET POURQUOI PAS MOI ?”
Regards croisés sur l’engagement citoyen

Mettre en lumière les diversités autour de l’engagement citoyen

 

Cette exposition est née de la rencontre entre Astérya et des photographes passionné·es qui souhaitaient dépasser les clichés existants, souvent à tort, autour de l’engagement citoyen : “S’engager, c’est réservé aux militant·es”, “C’est travailler sans être payé”, “Ça demande du temps”, “C’est faire du bénévolat toutes les semaines”, “C’est donner à manger aux pauvres”... 

À travers cette exposition, nous avons voulu vous montrer qu’une myriade de personnes agissent selon leurs envies, leurs passions, leurs sensibilités ou encore leurs compétences, mais aussi en considérant leurs contraintes… et que chaque engagement reste une première expérience pour chacun·e, même pour les personnes les plus engagées qui soient !

Vous êtes une organisation et vous souhaitez accueillir l'exposition dans vos locaux ou à l'occasion d'un événement ?

Contactez-nous :

contact@asterya.eu ou 07 69 69 66 71